Ces thèmes sont approfondis
dans l'essai :


DEMOCRATIE
le nom volé d'une idée violée
de
Jean-Claude Martin

(téléchargeable par parties)
Cliquez sur le titre ou le nom de l'auteur

et

commentés dans les contributions
figurant dans les

Libres Propos

LES DIVERS TYPES DE POUVOIRS

«  On a vérifié mille fois que le savoir est constamment localisé au plus près du pouvoir, de son exercice, de sa conservation et de sa conquête. »

 

MICHEL SERRES

Tout pouvoir se compose d'une information déclenchant une énergie, ou d'ensembles en chaîne d'informations clés du déclenchement d'énergies et d'énergies déclenchables par chacune de ces informations-clés.

 

Il est de nature info-énergétique.

En Sciences Politiques, quand on parle de pouvoirs on se réfère, en général, aux trois Pouvoirs : Exécutif, Législatif, Judiciaire. C'est une dénomination globalisante d'une organisation de pouvoirs de types divers, remplissant une fonction institutionnelle. Les organes correspondants sont, en outre le siège de jeu de pouvoirs non institués ni fonctionnels, tels qu'il s'en produit dans toute relation sociale.

 

A étudier les pouvoirs qui ont un effet sur la conduite (gouvernement au sens large) de la société, on doit tenir compte de tout ce qui peut agir, en dehors ou au sein des organes du Pouvoir central.

 

Nous entendons donc par types de pouvoir, non seulement des pouvoirs du Gouvernement ou des administrations (organiques), mais des pouvoirs individuels ou collectifs tels que : les capacités physiques, les pouvoirs de destruction ("des armes", etc.), de dissuasion, de production, "de l'argent", de persuasion, de séduction, etc.

 

Les tableaux ci-dessous en détaillent la nature info-énergétique.

Le premier tableau se rapporte à l'action du sujet A, exerçant le pouvoir considéré.

Le suivant montre aussi que l'effet du pouvoir de A sur B est encore de nature info-énergétique. Il y a bien rapport entre pouvoirs et contrôle du second par le premier, à travers une information reçue par B de A, ou générée chez B par l'effet de l'énergie dépensée par A pour agir sur B.

 

On verra, en fin de page, les conclusions pratiques que l'on peut tirer d'une telle décomposition analytique des pouvoirs en jeu.

 

INFORMATIONS CLES & ENERGIES
intervenant dans divers types de POUVOIRS

POUVOIR

INFORMATION

ENERGIE

Capacités physiques de l'individu.

(pouvoir originel)

Savoir marcher, courir, boxer, lutter, danser, porter un fardeau, faire un geste pratique, sportif.

Travail musculaire, déplacement de la masse du corps ou de membres, avec ou sans charge.

Pouvoir de production

Savoirs et savoir faire professionnels (métier), Mode d'emploi des machines,
Signaux de commande des machines

Travail humain,
Energie mécanique, électrique, chimique, nucléaire, des machines et de l'appareil de production,
Moyens matériels et équivalent énergétique des capitaux.

Pouvoir de destruction

(ou des armes)

Connaissance du maniement des armes, des explosifs et de la stratégie militaire,
Données sur l'objectif,
Ordres, codes,
Signal de commande de feu

Energie mécanique des projectiles,
Energie mécanique, calorique, chimique, radioactive des bombes.

Pouvoirs du Gouvernement

Constitution, lois règlements,
Structure hiérarchique,
Directives, ordres, instructions,

Energies de la Force et de la Fonction Publiques (police, armée, administration)
Moyens matériels et financements publics ( y compris de la partie contrôlée ou régulée de l'Economie).

Dans le cas spécifique de pouvoirs jugés immatériels tels que le pouvoir de persuasion et plus encore le pouvoir de séduction, on a tendance à penser qu'ils ne sont que de nature informative. Il n'en est rien : les doublets information déclenchante-énergie déclenchée y sont présents, comme le tableau ci-dessous le montre.

 

SI VOUS PENSEZ AVOIR TROUVE UNE EXCEPTION A CETTE REGLE, INFORMEZ NOUS, INTERVENEZ SUR LE BLOG !

 

INFORMATIONS CLES & ENERGIES
intervenant dans le POUVOIR deSEDUCTION et le POUVOIR de PERSUASION

POUVOIRS

INFORMATION

ENERGIE

Pouvoir de séduction physique

(ou de la beauté)

exercé par le sujet A (séducteur)

Formes harmonieuses ou de beauté, (signaux optiques émis).

Connaissances de l'art de plaire, du maquillage, de la danse érotique, etc.

Travail musculaire lié aux gestes suggestifs et au déplacement de la masse du corps.

Equivalent énergétique des dépenses d'esthétique et parfums

Pouvoir de séduction agissant sur le sujet B (séduit)

Signaux optiques reçus, odeurs et sons. Connaissances ou impressions mémorisées sur la beauté, la satisfaction.

Pulsions d'envie et de désir…

Travail musculaire lié aux déplacements et actions déclenchées par l'envie et le désir.

Equivalent énergétique des dépenses engagées pour obtenir les faveurs du sujet séducteur (cadeaux).

Pouvoir de persuasion exercé par le sujet A (persuasif)

Connaissances des goûts et préférences du sujet à persuader

Connaissance de la stratégie de la persuasion et de la rhétorique, contenu des exposés, discours, diaporamas, etc..

Travail humain de préparation (déplacements pour enquêtes, écriture)

Equivalent énergétique du coût du travail intellectuel et des moyens matériels mis en œuvre.

Pouvoirs de persuasion agissant sur le sujet B (persuadé)

Signaux sonores et optiques reçus

Impressions mémorisées sur la satisfaction des besoins, goûts, etc. ;

Idées morales, opinion politique, connaissances économiques en rapport avec le thème de la persuasion en cours.

Travail musculaire lié aux déplacements et actions déclenchées par la persuasion (aller voter, défiler pour défendre ses nouvelles idées, tenter une démarche, aller faire un achat).

Equivalent énergétique des achats ou dépenses engagées, suite aux convictions acquises.

 

CONCLUSIONS PRATIQUES

 

En décortiquant une chaîne d'actions de pouvoir en doublets information-énergie, se combinant en cascade, en parallèle, voire en contre réaction, on peut mieux voir les défauts ou déviances du système, le corriger ou l'anihiler, de la manière la plus aisée ou la moins coûteuse, s'il est contre soi, ou antidémocratique, injuste, etc..

 

On comprend mieux, par cette analyse, que l'information, qui n'est pas, seule, un pouvoir, est souvent le moyen d'y accéder ou y résister.

 

Le savoir, donc l'éducation, l'acquisition de connaissances, sont des clés de pouvoirs. Voilà pourquoi la démocratie doit donner la priorité à leur accès, à tous.

 

Le droit est une information déclenchante de pouvoirs, mais pas un pouvoir, sans les moyens (énergie) d'être respecté ou appliqué. L'égalité de droits ne suffit pas en démocratie, il faut tendre vers l'égalité de pouvoirs, en faisant en sorte que les grands pouvoirs, quels qu'ils soient, soient contrôlables par la loi établie par le peuple souverain.

 

click on area of map
contact provisoire :
la-democratie.fr 
A Contre-Pied
BP 77126  
31671 Labège cedex 
France